Ariège sorties

Cirque Jongle D’Oc, virtuose et tourbillonnant !

Cirque  Jongle D'Oc, virtuose et tourbillonnant ! Ariège PyrénéesVincent de Lavenère est bien plus qu’un jongleur, c’est un véritable magicien ! Avec lui, la jonglerie n’est pas seulement un art visuel, il devient un art de l’écoute sensible.

Ses voyages et son travail dans des pays d’Extrême-Orient nourrissent chacun de ses spectacles. Dans une harmonie sonore et visuelle jamais démentie, ce sont les portes de l’imaginaire et du merveilleux que Vincent de Lavenère nous ouvre pour notre plus grand plaisir.

Dans Jongle d’Oc, l’artiste met un point d’honneur à rappeler ses origines béarnaises en n’hésitant pas à faire usage d’objets bien spécifiques à son pays, comme le chistera avec lequel, au lieu de jouer à la pelote, il va se mettre à jongler. Balles, citole, chants, cloches et grelots nous transportent jusqu’au sommet des montagnes béarnaises, où une halte est faite pour écouter ces montagnes qui chantent. Et brusquement, c’est effectivement le souffle de l’air de ces montagnes qui vient nous envelopper. De la pure magie.

« Depuis toujours, mon intérêt pour les arts traditionnels occupe une place centrale dans mon travail. Chacun de mes spectacles s’inspire de diverses traditions : qu’elles soient médiévales et baroques, mémoire des jongleurs du Moyen-Âge, source de poésie, qu’elles soient artisanales, burlesques ou mobiles, qu’elles soient rencontre apparemment improbable entre orient et occident à travers des traditions musicales des montagnes du Laos et de nos Pyrénées atlantiques, ou qu’elles fassent écho à mes racines montagnardes,

porteurs d’histoires et de rêves, développant un subtil imaginaire sonore. La tradition ne se veut pas être seulement source d’inspiration, mais véritable acteur dans la performance, permettant de nourrir, d’enrichir mais également de développer ce langage particulier de « la jonglerie musicale »

Mon dernier spectacle « Jongle d’oc » fait, cette fois, écho à mon patrimoine culturel originel, le Béarn et l’univers montagnard. Il s’inscrit tout naturellement dans l’évolution de ma réflexion autour de la jonglerie musicale, ayant pour ambition de nous transporter jusque dans l’imaginaire que peuvent susciter les sons mêmes de la jonglerie.

Depuis peu, la jonglerie s’écrit, mais pour l’écrire, il faut apprendre à l’écouter pour la faire chanter. Mais, qu’est-ce qu’une jonglerie qui s’écoute ? Une musique qui se regarde? Un geste qui s’entend ? Qu’est-ce que l’imaginaire suscité par la musicalité de la jonglerie? »

Vincent de Lavenère

Mardi 8 avril à 20h45 au Mas d’Azil – Salle des fêtes
Jeudi 10 avril à 20h45 à Taurignan-Vieux- Salle communale

Avec la commune et le Foyer rural du Mas d’Azil, la Fédération départementale des foyers ruraux, le Pays des Portes d’Ariège. Avec la commune de Taurignan Vieux, la communauté de communes du Bas Couserans et le Pays Couserans. Avec le Conseil général de l’Ariège.

Renseignements et réservations au 05.61.05.05.55 / accueil@lestive.com /www.lestive.com

Crédit photo : Philippe Cibille

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les plus lus

To Top