Ariège sorties

Clermont, week-end Le Souleilla – du 9 au 12 février

Une semaine « phéroce » vous attend au Souleilla.

Jeudi 9 février – 22H – PHEROCE/FUNCK/ROCK

Construite autour d’un chant sciemment francophone et résolument énergique, sa musique est teintée de plusieurs couleurs : les chansons oscillent du funk-rock à la ballade et alternent, avec subtilité, des ambiances sonores planantes et cuivrées et de l’électro-rock puissant et débridé.
Ecrits par le chanteur Romu, les textes, originaux et sincères, racontent des épisodes de vie, expriment des sensations, confessent des déchirures, soulèvent des questionnements.
En novembre 2015, PHEROCE se sépare de son batteur et emprunte un parcours musical délibérément électronique en intégrant la MAO et le beatmaking dans ses compositions. C’est le trompettiste, Jon, qui prend cette mission à cœur. A lui se joint le frénétique Greg, à la guitare. A eux s’associe l’affriolante Célia, à la basse.
Scènes après scènes, PHEROCE affine sa musique et lui donne toute sa puissance.
Après avoir régalé le public nantais sur les scènes de sa vil le et de sa région, PHEROCE part maintenant en tournée pour rencontrer le public des autres belles régions qui font la France.
Motivé comme jamais, PHEROCE arrive pour vous faire découvrir son univers!

Participation libre mais indispensable

Vendredi 10 février – 22H – BERNARDO SANDOVAL et SERGE LOPEZ

Flamenco fusion
Deux noms du flamenco dont les routes s’entrelacent depuis plus de 30 ans. Il y a des histoires musicales qui prennent leurs racines hors du temps et des modes, celle de Serge Lopez et de Bernardo Sandoval fait partie de ces rencontres liées par une même passion, une même dévotion et une même attitude de vie face à la Musique.
Dans les années 80, Serge Lopez intègre la formation de Sandoval. Avec cette fusion et complicité, ils donneront des concerts dans toute l’Europe et enregistreront plusieurs albums. S’en suivra une carrière personnelle pour chacun en France et dans le Monde. Aujourd’hui, près de trente ans après, Serge et Bernardo se retrouvent cette fois pour un Duo. Une création originale conçue à partir des moments de vies et de musiques de chacun de ces deux grands artistes, de ces deux grandes guitares autour d’une seule envie : partager sans retenue, sans barrière ni préjugés musicaux, une musique qui coule dans leurs veines et leur cœur.

 » Je n’aime pas que l’on m’enferme dans un style musical. J’ai aimé partager ma musique avec des musiciens du monde entier. J’ai travaillé avec des musiciens africains, brésiliens, mexicains, cubains…J’ai vécu avec eux, chez eux. J’ai découvert des pays, des cultures, des hommes qui m’ont bouleversés et qui m’ont aidé à me construire «  Bernardo Sandoval


Entrée : 7 euros 
 

Samedi 11 février – 22H – 3EME CLASS

3ème Class perpétue la tradition musicale toulousaine en fusionnant ska, groove, reggae, hip-hop et musiques du monde dans des compositions explosives 

Un mélange emprunt d’énergie aux influences telles que Spook and the Guay, Massilia Sound System ou Babylon Circus.

http://www.3emeclass.com/
Participation libre mais indispensable 

Dimanche 12 février – 17H –MR TRISTAN TANTRIS !

Solo/humour/rock trache
Festival de rue / Théâtres
C’EST UN CONCERT ? C’EST UN SPECTACLE ? C’EST UNE RÉPÈTE ?
En tout cas, ça commence comme un concert…
Mais en fait, c’est un spectacle, un vrai spectacle.
De son rêve de gosse aux répètes dans sa chambre avec les disques de rock de son père, en passant par ses premiers faits d’armes « guitaristiques » sur les plages pour « pécho », jusqu’à…
On ne vous en dira pas plus!
Juste que Monsieur Tristan nous raconte son parcours et ses déboires de musicien.
Et que sous prétexte de nous faire rire, et ce toujours avec  dérision, il pose un regard critique et amusé sur les recettes utilisées dans le commerce de la musique.
Sex, Drugs & Chansons ‘d’ Roll est un spectacle avec une véritable interaction , le public fait partie intégrante de cette « expérience  musicale »  où Monsieur Tristan y Chante, rap, jo ue de la guitare, fabrique des « tubes » sur scènes avec son looper à coup de beat box, de synthé et de chœurs harmonisés .

PARCE QUE DERRIÈRE LE CHANTEUR/MUSICIEN SE CACHE UN CLOWN, À MOINS QUE CE NE SOIT L’INVERSE…

 

Participation libre mais indispensable
 

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les plus lus

To Top