Foix Haute-Ariège

Mercus-Garrabet, sur les routes en Ariège

La commune de Mercus-Garrabet est composée de trois villages, Mercus, Garrabet et  Amplaing, rattachée par arrêté préfectoral du 26 janvier 1965,  et de deux hameaux,  Jarnat et Croquié.

On pense à une occupation préhistorique avec la présence d’un dolmen jusqu’à la création de la voie rapide entre Tarascon et Foix.

A Amplaing, sur le sommet du Roc du Barry, se trouvait le château de Castelpenent qui existait avant le Xéme siècle. Simon de Montfort le détruisit en 1211. Lors de l’inventaire des fortifications du Comté de Foix, en 1272, Castelpenent  (au rocher du Barri) n’est plus mentionné.

A Croquié se forma un noyau de réfractaires (Daniel Pujiula, Émile Dussart, Paul Balasc du village de Croquié et quelques autres) qui formera ce qui sera la 3101ème Cie FTP de l’Ariège. De Croquié, plusieurs actions seront menées : sabotage de l’usine de Mercus qui « travaillait » pour l’industrie allemande, télescopage du train dans le tunnel de St Paul…

Patrimoine 

A Mercus : L’église Saint-Louis construite au XIIe siècle en granit sur un piton de feldspath, et son portail sculpté en grès, classée Monument historique en 1910. Le clocher est du XIXe siècle. Ce piton surplombe la vallée de l’Ariège est désigné comme « roc de Carol« . La légende dit que l’empereur Charlemagne y serait monté pour considérer son armée rassemblée dans la plaine, avant l’entrée dans les vallées plus étroites des Pyrénées.

A Garrabet : Le fameux Pont du Diable au-dessus de l’Ariège, avec sa légende au sujet de sa construction, semblable à toutes les autres légendes des « ponts du diable ».

A Amplaing : Le rocher du Barri au-dessus de l’Ariège, qui supportait le château de Castelpenent.

Sources :
www.histariege.com/mercus
fr.wikipedia.org/

1 Comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les plus lus

To Top