Actualités

En Ariège, l’automne est le printemps de l’hiver.

« J’aime l’automne, cette triste saison va bien aux souvenirs. Quand les arbres n’ont plus de feuilles, quand le ciel conserve encore au crépuscule la teinte rousse qui dore l’herbe fanée, il est doux de regarder s’éteindre tout ce qui naguère brûlait encore en vous.

Je viens de rentrer de ma promenade dans les prairies vides, au bord des fossés froids où les saules se mirent ; le vent faisait siffler leurs branches dépouillées, quelquefois il se taisait, et puis recommençait tout à coup ; alors les petites feuilles qui restent attachées aux broussailles tremblaient de nouveau, l’herbe frissonnait en se penchant sur terre, tout semblait devenir plus pâle et plus glacé ; à l’horizon le disque du soleil se perdait dans la couleur blanche du ciel, et le pénétrait alentour d’un peu de vie expirante. J’avais froid et presque peur. » Novembre, Gustave Flaubert

Telles sont les premières phrases de Gustave Flaubert pour décrire l’automne et cela ressemble tellement à notre belle Ariège.

L’hiver dernier nous avions publié les plus belles photos de l’Ariège sous la neige, et nous récidivons cette année avec les couleurs de l’automne.

Répondant à l’appel d’Azinat, Paul, Emeline et Rose-Marie nous on fait parvenir leurs clichés pris au détour des petits chemins ariégeois, un grand merci à eux.

Nous vous offrons donc un petit florilège de couleurs automnales du Couserans au Pays d’Olmes en passant la la Haute vallée de l’Ariège…

[nggallery id=76]

2 Comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les plus lus

To Top