Les ariégeois ont de l'humour

Un homme est mort, Chroniques d’Olivier de Robert

Chez nous le gendarme, on boit le café avec lui le matin, on le croise devant l’école quand il vient chercher ses gosses et quand il vous arrête en bord de route, c’est pour dire bonjour…

Alors oui, c’est vrai, il est des semaines où rien ne porte à rire : un homme est mort.

3 Comments

3 Comments

  1. Avatar

    SCHMIT

    4 décembre 2016 at 0 h 55 min

    merci Monsieur pour ces paroles sur les gendarmes, institution dont j’ai été membre pendant 35 ans. Et oui, les gendarmes qui vivent au sein de la population, continueront leur action au profit de cette population malgré cet évènement tragique qui a coûté la vie d’un des leurs.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les plus lus

To Top