Actualités

Bousculez vos habitudes avec Phèdre et l’Estive

« Je me lève, et je te bouscule, tu ne te réveilles pas, comme d’habitude..Comme d’habitude ….Comme toutes ces choses que nous faisons le soir,

« Je me lève, et je te bouscule, tu ne te réveilles pas, comme d’habitude..Comme d’habitude ….Comme toutes ces choses que nous faisons le soir, aller au théâtre est une activité souvent après 20h. L’Estive vous propose de bousculer vos habitudes et de mettre du théâtre dans votre thé ou café, à 10 h,pour un rendez-vous avec une femme qui ne vieillit pas dans Une phèdre le matin. Et vous pouvez venir en pyjama! Merci ». Christine Bellouère

phedre Ariège-Pyrénées

Crédit Photo l'Estive

Phèdre la légendaire, celle qui nous vient de l’Antiquité grecque, celle qui est prise malgré elle d’un désir interdit pour le fils de son époux, Phèdre vient parler par le truchement d’un réseau numérique. C’est pourtant bien aujourd’hui qu’elle parle. Elle est photographe. Elle court les nuits à la poursuite de jeunes gens dont Hippolyte, ce beau-fils qui la fascine. Elle court les nuits à prendre clandestinement des clichés photographiques puis au matin elle rentre s’enfermer dans sa chambre. C’est de cette chambre où elle s’est déjà retranchée qu’elle parle, dernier rendez-vous avant sa sortie à la prochaine tombée du jour.

Ce rendez-vous est un rituel qu’elle partage avec une jeune fille qui, elle, s’exerce tous les matins à jouer du violoncelle. La jeune-fille l’écoute, travaillant sa musique comme on griffonne sur un papier, persévérant presque machinalement au violoncelle, traversée par les déclarations de Phèdre comme par des remous qu’elle essaie de contenir, devant celle qui pourrait être sa mère. Le public est là, autour d’elles, chœur possible.

Une comédienne et une violoncelliste vont retisser pour vous l’histoire de Phèdre, défaire patiemment le mythe pour le ramener plus près de nous, nous le faire entendre comme au premier matin.

PHÈDRE LE MATIN

Conception, écriture et mise en scène : Marie Piémontèse
Avec : Isabelle Lafon (Phèdre)
Composition et jeune fille au violoncelle : Anastasia Baraviera et un jeune homme (en cours de distribution

Lundi 22 et mardi 23 avril à 10h à Foix –  Mairie -Salle Jean Jaurès

A domicile :  jeudi 25 à Lescure, samedis 20 à Roquefort les cascades, 27 à Foix, vendredi 26 au DAHU à Pamiers, dimanches 21 à Prayols et 28 au Carla Bayle.

Tarif unique à 10 euros Renseignements et réservations au 05.61.05.05.55 / www.lestive.com

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les plus lus

To Top