Actualités

Sur une ligne perché !

Il était 9h30 ce samedi 13 avril dans la petite commune tranquille d’Arignac près de Tarascon. Un samedi matin comme tous les autres.

Il était 9h30 ce samedi 13 avril dans la petite commune tranquille d’Arignac près de Tarascon. Un samedi matin comme tous les autres. Mais en fait pas vraiment parce que ce jour là il fait un beau soleil printanier, ce qu’on avait pas vu depuis longtemps…

Sur une ligne perché ! Ariège Pyrénées

C’est un bon jour pour voler, enfin presque !

Ce samedi donc Michèle et Jean-marc vaquent à leurs occupations et observe un parapente, ils ont l’habitude, en général ils atterrissent au fond au fond du champs près de leur maison. Tout a l’air normal jusqu’à ce que la voile perde soudain de l’altitude, un courant descendant surement et voilà qu’elle se coince dans la ligne électrique de 20 000 volts.

« J’ai vu des éclairs » raconte Michèle  « avec mon mari nous nous sommes précipités, et nous avons avons été rejoins par Manu notre voisin. J’ai eu vraiment peur,  j’ai cru qu’il était mort ».

Le parapentiste n’a rien, il n’a même pas l’air trop choqué, il s’est décroché et a atterri sur sol, indemne. Michèle et si heureuse de le voir en vie qu’elle l’embrasse « il était content il m’a dit merci ».

Quelques minutes plus tard, les pompiers, les gendarmes sont arrivés, le malchanceux parapentiste a été transporté au CHIVA.

Vers 12h ERDF avait rétabli le courant électrique, beaucoup plus de peur que de mal finalement.

« Quand il s’est décroché, il n’avait pas l’air choqué, mais je crois qu’avec le recul, il a dû passer une mauvaise nuit » conclu Michèle.

Merci à Michèle et Christelle pour leur témoignage et leur photo

 

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les plus lus

To Top