Actualités

Dans les coulisses des Monts d’Olmes avec l’équipe technique

Vous montez aux Monts d’Olmes, vous vous garez sur le parking, vous prenez vos forfaits, vous prenez les remontées mécaniques et vous dévalez les pentes sur de la neige bien damée…

Mais savez-vous que pour votre plaisir, une équipe technique travaille en coulisses, très tôt le matin (avant l’arrivée des skieurs) et tard le soir (après leur départ).

Cinq pisteurs, trois dameurs, quatre mécaniciens, vingt conducteurs de remontées mécaniques, quatre caissières ainsi que les nivo-culteurs, c’est une trentaine de personnes qui oeuvrent a votre bien-être sur les pistes des Monts d’Olmes.

Aujourd’hui, nous avons rencontré Alain, Bernard, Michael et Anne-Marie qui nous parlent de leur métier avec passion.

Alain Barou est chef d’exploitation.
Il est le responsable du fonctionnement de la station été comme hiver, du damage des pistes aux remontées mécaniques en passant par la mécanique et la neige de culture.

Alain connait bien la station ; il travaille ici depuis de nombreuses années et dévalait déjà les pentes quand il était enfant. Une évolution du matériel, de la demande de la clientèle, une évolution du climat (moins de neige et plus de vent), a fait un peu évoluer le métier. L’arrivée de la neige de culture notamment a entrainé une nouvelle manière de damer et un matériel plus perfectionné. Il ne faut pas gaspiller la neige, car comme aime à le répéter Alain Barou :  « la neige, c’est le nerf de la guerre ».

Bernard Clerc est chef dameur
Il travaille dans la station depuis plus de vint ans. D’abord « perchman », puis mécanicien, puis chauffeur, il dirige et forme aujourd’hui une petite équipe. Ils sont 3 chauffeurs, avec David et Michael, à se relayer sur les deux dameuses et le chasse-neige.

Leur travail : entretenir et damer les 21 kms de pistes que compte la station et bien sûr, pas question de travailler dans la journée. C’est donc tôt le matin ou tard le soir que ces hommes oeuvrent à rendre les pistes praticables. De 17h30 à 3h00 du matin ou de 3h00 à l’ouverture des pistes, selon les caprices de la météo, plus d’une heure de travail par piste, entre 4 et 6 passages selon l’état de la neige, voilà des chiffres qui peuvent faire tourner la tête.

Michael Sellier, dameur
Après une formation d’électricien en bâtiment et en électricité industrielle, il passe son bac pro au Lycée Jacquard section MEI (Maintenance des Equipements Industriel). Une formation qui lui permet d’effectuer des stages et de pratiquer aux Monts d’Olmes, la station ayant signé un partenariat avec le Lycée. Embauché comme mécano l’année dernière, il fait partie aujourd’hui de l’équipe des chauffeurs, sous la direction de Bernard.

Anne Marie, chef caissière
Anne-Marie est responsable de la billetterie sur place et sur internet. Elles sont quatre caissières, dont deux uniquement le week-end. Leur travail : l’accueil et la vente des billets. Anne-Marie se charge de leur formation, avant le début de la saison ainsi que de la gestion de la vente de billets sur internet. Ce système, en place depuis deux ans, connait un grand succès. Avec ce système, muni de votre forfait, vous pouvez accéder directement aux pistes quelque soit l’endroit où vous vous garez.

Nous tenons à remercier l’équipe technique des Monts d’Olmes pour son accueil et sa gentillesse. Bientôt, nous vous parlerons de la formation du Lycée jacquard (MEI), du bosses-club, du ski-club….

www.montsdolmes.com

Voir ou revoir notre clip dameuse ICI

1 Comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les plus lus

To Top