Ariège sorties

De la danse populaire ivoirienne à la chorégraphie contemporaine

De la danse populaire ivoirienne à la chorégraphie contemporaine Ariège PyrénéesLe nom coupé-décalé vient d’une forme de danse traditionnelle de Côte d’Ivoire : l’Akoupé du groupe ethnique Attié en Côte d’Ivoire.

Dans le début des années 2000 à Paris, ce mouvement – à la fois danse et musique urbaine croisant la rumba congolaise, le hip hop, les musiques caribéennes et les chansons populaires françaises – est impulsé par la communauté noire d‘origine africaine et antillaise. Peu à peu les individus se sont constitués en groupes qui se livraient à de rudes battles et avaient mis au point un nouveau langage, un style vestimentaire, des rituels…

Le projet “Coupé-décalé” s’intéresse au regard que portent les chorégraphes contemporains sur cette pratique populaire.

Le premier acte se compose d’un solo sur-mesure de la chorégraphe et metteure en scène sud-africaine Robyn Orlin pour James Carlès qui, tout en moquant le pouvoir colonial, remonte aux origines des danses attiées  d’où est issu le coupé-décalé. Quant au second acte, il donne à voir les multiples visages de cette danse urbaine, à travers une pièce de groupe énergique pour cinq danseurs signée James Carlès.

Le mouvement du coupé-décalé, à la fois danse et musique urbaine se popularise sous l’impulsion d’un groupe de DJ’s ivoiriens et des concepts qui l’accompagnent : « farot farot » (faire le malin), « boucantier » (homme qui fait parler de soi), « travailler » (jeter des billets de banques)…

Satire sociale, politique, pur divertissement, éloge de la sape et énergie festive sont les ingrédients inévitables de ce spectacle.

Des saveurs africaines seront à la carte de Croq’n bouche au Bar de l’Estive à l’occasion du spectacle.

Mardi 18 mars à 20h45  A l’Estive de Foix

Crédit photo : © Pierre Ricci 

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les plus lus

To Top