Actualités

Ils descendent de la montagne à …Vélo !

Alors que quelques touristes arpentent encore les contreforts des Monts d’Olmes par ce beau temps automnal que nous avons sur l’Ariège depuis plus de 3 semaines, quelques jeunes, une cinquantaine, sont venus « se frotter » aux « collines » de la station des Monts d’Olmes pour pratiquer leur sport favoris : le DH en VTT ou la «descente de colline» comme nous précise Julien Cazalé du club ALTERNATIVE VTT de Saint-Girons.

Rester lucide malgré la vitesse !

Difficile d’estimer la vitesse de descente, mais ce qui est sûr, c’est que ça « envoi », plus de 300 mètres de dénivelé en 3 minutes et quelques secondes pour les meilleurs pilotes ! Mais tous sont conscients des dangers et des résultats d’une chute avec ces vitesses et ces engins, comme nous le décrit Julien Estaque, 11ème au championnat du Monde cette année en catégorie Junior hommes.

«Il faut rester lucide tout le long de la descente, sinon c’est la chute, car c’est souvent raide et ne pas rouler de toutes ses pompes».

Ce qui est certain c’est qu’il faut avoir la condition physique et une entraînement tout au long de la saison qui passe par une pratique du vélo par tous les temps et les saisons, et de la musculation.

Bien entendu, des courses de ce genre ne seraient pas possible sans l’implication de bénévoles et notamment de l’UFOLEP de l’Ariège pour jouer les rôles de signaleurs, chronométreurs,  préparateurs, administratifs et commissaires de courses… et de stations de ski comme les Monts d’Olmes qui restent ouvertes une bonne partie de l’été et de l’automne pour permettre de remonter coureurs et vélos.

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les plus lus

To Top