Actualités

Tuc de Montcalivert, un partenariat exemplaire pour des parcours écologiquement riches

Tuc de Montcalivert Ariège Pyrénées

C’est la suite logique d’un processus impulsé par le PNR et la commune de Montjoie qui a impliqué plusieurs partenaires depuis 2011 : éleveurs, Association des Naturalistes d’Ariège (ANA), Fédération pastorale, ISCRA.

 Le PNR avait d’abord confié le soin à l’ANA de réaliser une étude approfondie du patrimoine naturel de cette parcelle communale de 13 ha. Orchidées, papillons rares, oiseaux… En plus de son panorama exceptionnel sur le Couserans, la richesse écologique du Montcalivert était confirmée. Problème : le manque de pâturage conduisait à un enfrichement progressif de ce coteau, au dépend de certaines espèces rares et au risque de favoriser les incendies.

 Il fallait donc prévoir des travaux de débroussaillage, tout en s’assurant que des éleveurs pourraient ensuite utiliser à nouveau ces parcours. La Fédération pastorale de l’Ariège a donc été sollicitée.

Objectif : trouver des éleveurs installés sur Montjoie en petits ruminants (bêtes les mieux adaptées à ces coteau secs) et volontaires pour utiliser ces parcelles communales.

A l’issue d’une enquête auprès de quarante exploitants, quatre éleveurs en ovins et caprins se sont déclarés intéressés. Aussi, en octobre dernier a été lancé sous l’impulsion de la Fédération pastorale la procédure de création du premier groupement pastoral de Montjoie-en-Couserans.

 Les travaux de réouverture des landes à genêts et genévriers pouvaient donc démarrer. Ils ont été confiés à l’ISCRA qui a commencé à intervenir mi-novembre. L’objectif n’est pas de tout couper, mais d’éclaircir les friches pour en faciliter la pénétration par le bétail. Le travail de l’ISCRA doit se terminer d’ici la fin de l’année.

 Ainsi, dans quelques semaines, plus de 20 ha de communaux riches d’un point de vue écologique vont retrouver leur utilité pastorale. Ce projet a pu être mis en œuvre grâce au concours financier de l’Union européenne (FEDER), de l’Etat, de la Région Midi-Pyrénées, du PNR et de la commune de Montjoie, dans le cadre du plan d’actions sur les espaces naturels remarquables du Parc.

C’est la suite logique d’un processus impulsé par le PNR et la commune de Montjoie qui a impliqué plusieurs partenaires depuis 2011 : éleveurs, Association des naturalistes d’Ariège, Fédération pastorale, ISCRA.

 Le PNR avait d’abord confié le soin à l’ANA de réaliser une étude approfondie du patrimoine naturel de cette parcelle communale de 13 ha. Orchidées, papillons rares, oiseaux… En plus de son panorama exceptionnel sur le Couserans, la richesse écologique du Montcalivert était confirmée. Problème : le manque de pâturage conduisait à un enfrichement progressif de ce coteau, au dépend de certaines espèces rares et au risque de favoriser les incendies.

Il fallait donc prévoir des travaux de débroussaillage, tout en s’assurant que des éleveurs pourraient ensuite utiliser à nouveau ces parcours. La Fédération pastorale de l’Ariège a donc été sollicitée. Objectif : trouver des éleveurs installés sur Montjoie en petits ruminants (bêtes les mieux adaptées à ces coteau secs) et volontaires pour utiliser ces parcelles communales. A l’issue d’une enquête auprès de quarante exploitants, quatre éleveurs en ovins et caprins se sont déclarés intéressés. Aussi, en octobre dernier a été lancé sous l’impulsion de la Fédération pastorale la procédure de création du premier groupement pastoral de Montjoie-en-Couserans.

Les travaux de réouverture des landes à genêts et genévriers pouvaient donc démarrer. Ils ont été confiés à l’ISCRA qui a commencé à intervenir mi-novembre. L’objectif n’est pas de tout couper, mais d’éclaircir les friches pour en faciliter la pénétration par le bétail. Le travail de l’ISCRA doit se terminer d’ici la fin de l’année.

Ainsi, dans quelques semaines, plus de 20 ha de communaux riches d’un point de vue écologique vont retrouver leur utilité pastorale. Ce projet a pu être mis en œuvre grâce au concours financier de l’Union européenne (FEDER), de l’Etat, de la Région Midi-Pyrénées, du PNR et de la commune de Montjoie, dans le cadre du plan d’actions sur les espaces naturels remarquables du Parc.

Communiqué du PNR

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les plus lus

To Top