Ariège sorties

D’après une histoire vraie. Danse à l’Estive – 27 fév Foix

D’après une histoire vraie. Danse à l'Estive Ariège Pyrénées

C’est au spectacle d’une ronde soudaine et improvisée par une bande d’hommes à Istanbul que Christian Rizzo a trouvé l’inspiration de sa pièce. Le chorégraphe imagine ici une danse qui prend appui dans des pratiques folkloriques tout en intégrant des notions de transe contemporaine.

« En 2004, à Istanbul.

À quelques minutes de la fin d’un spectacle auquel j’assiste, surgit comme de nulle part une bande d’hommes qui exécute une danse folklorique très courte et disparaît aussitôt.

Une émotion profonde, presque archaïque, m’envahit. Etait-ce leur danse ou le vide laissé par leur disparition qui m’a bouleversé ? Bien que floue, cette sensation est restée depuis ancrée en moi. Le point de départ de ce nouveau projet est la réminiscence ou plutôt la recherche de ce que ce souvenir a déposé en moi.

Accompagné de huit danseurs et de deux musiciens, je cherche un espace où le mouvement et sa relation à la musique se jouent des catégories « populaires » et « contemporaines ». J’imagine une danse prenant appui sur des souvenirs de pratiques folkloriques qui viendrait frictionner avec mon goût pour la chute et le toucher, permettant à chacun de tenir grâce à la présence de l’autre, à son contact immédiat.

Comment faire groupe à un moment donné ?

Être ensemble, pour une forme n’appartenant à aucun territoire ou groupe déterminé, penser une danse collégiale qui creuse le sol en même temps qu’elle cherche l’élévation. » Christian Rizzo

Sur un plateau épuré, huit danseurs : ils sont jeunes, pieds nus, vêtus de pantalon et couleurs sombres, certains ont les cheveux longs et la barbe fournie.

Puisant sa force dans les folklores du bassin méditerranéen, la danse se fait rapidement virile, tribale et rituelle à la fois. Les gestes, les mouvements, les rapprochements portent une notion presque guerrière, rythmés en direct par les percussions de deux batteurs en quasi état de transe.

Entre populaire et contemporain, folk et sacré, cette chorégraphie « prend aux tripes » littéralement.

[callout]Entrez dans la danse

Un atelier danse sera animé par le danseur Massimo Fusco jeudi 26 février, auprès de la classe section danse du Collège Lakanal de Foix. Les élèves participant à l’atelier découvriront en soirée le jour suivant le spectacle « D’après une histoire vraie » chorégraphié par Christian Rizzo.[/callout]

Vendredi 27 février à 20h45 à l’Estive de Foix
Renseignements et réservations au 05.61.05.05.55  / accueil@lestive.com /www.lestive.com

Crédit photos : Marc Domage

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les plus lus

To Top