Ariège sorties

Citizen Jobs, La légende de l’homme à la pomme revisitée – 7 et 8 avril Foix

Citizen Jobs, La légende l’homme à la pomme revisitée  Ariège Pyrénées

Défunt gourou d’Apple, Steve Jobs a été l’un des acteurs technologiques majeurs du 20e siècle.

Pour disséquer le mythe de la pomme, Jean-François Peyret met en scène Jos Houben. Tour à tour hippie, entrepreneur prophétique, boss colérique, designer raffiné, celui-ci se glisse avec un plaisir non dissimulé dans la peau de cet acteur d’exception qu’était aussi le citoyen Jobs.

Derrière la success story du fondateur d’Apple, à l’heure, à l’ère de la révolution numérique, c’est bien de notre destin technique qu’il s’agit, et des chimères hommes-machines que nous sommes désormaisJean-François Peyret

Cherchez la pomme. Et observez-là comme un autre Rosebud, cette vraie-fausse clef de Citizen Kane. Chez Jean-François Peyret, le J. de Jobs, Steve de son prénom, le défunt guide-gourou d’Apple, fait écho au K. de Charles Foster Kane. Si la créature de Welles incarnait l’Amérique de la presse, Jobs serait sa propre créature, un produit dérivé du numérique.

Dans la pomme de cristal adoptée par Jobs, Peyret a vu se décliner les mythes d’une sainte écriture américaine. Celle de l’accomplissement personnel. Passent le bricoleur dans son garage, le hippie cherchant la vérité en Inde, l’entrepreneur prophétique rebondissant malgré les échecs, le boss colérique, le designer raffiné dopé au Bauhaus, le milliardaire secret.

Celui qu’il nomme tantôt le « Che de la Silicon Valley » et tantôt le « James Dean » manie comme nul autre l’art du marketing. Il est une star du music-hall vidéo-planétaire. Un acteur dosant habilement le suspense des keynotes. De quoi susciter la curiosité d’un autre acteur, Jos Houben, maître de l’art du rire, qui accompagnait déjà Peyret dans cet autre tome de la légende américaine, le Walden de Citizen Thoreau – un texte de référence pour Jobs.

Entre Jos et Jobs, nul risque de confusion, pas l’ombre d’une incarnation projetée dans le flux d’un biopic théâtral, mais l’élaboration d’un geste juste pour une geste nourrie par l’art critique du comédien, la mise en route d’une machine-corps exceptionnelle, qui vient en quelque sorte, prendre l’homme à la pomme par le travers, à l’abordage.

Mardi 07 et mercredi 08 avril à 20h45 à l’Estive de Foix
Tous au théâtre : 1 place achetée = 1 place offerte

Renseignements et réservations au 05.61.05.05.55 / accueil@lestive.com
www.lestive.com

Crédit photos : Maëlla-Mickaëlle Maréchal

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les plus lus

To Top