Ariège sorties

Tout semblait immobile – 14 et 15 janvier Foix

Tout semblait immobile Ariège Pyrénées

C’est l’histoire du raconteur raconté. C’est une histoire d’abandons, de forêts, d’ogres, celle d’Hansel et Gretel et autres petits Poucet qui pensaient aller tout droit et cherchent maintenant des chemins pour s’échapper.

C’est l’histoire d’adultes un peu perdus dans un décor où tout ne cesse de tomber, qui se retrouvent soudain projetés dans le monde de leur enfance. On rit de leurs égarements. Tout devient matière à jouer, les histoires se mélangent joyeusement, les narrateurs, les conteurs, les acteurs, les personnages… Et avec eux l’on se prend à se poser de drôles de questions : et si pour une fois c’était l’ogre qui semait des petits cailloux dans la forêt ?

Avec un sens aiguisé du burlesque, Nathalie Béasse s’amuse avec les arcanes du conte, nous invite à entrer dans le royaume merveilleux de la perturbation et, tout comme Alice au Pays des merveilles, à passer« de l’autre côté du miroir ».

mise en scène et scénographie Nathalie Béasse

Crédit photos : Wilfried Thierry

Jeudi 14 Janvier 2016à 20h45

Séances Scolaires Vendredi 15 Janvier 2016 à 14h15 

[callout]Le 14 janvier – Conférence à 18h L’éducation à l’image et les émotions démocratiques – Entrée libre

L’éducation à l’image, l’ouverture à l’art apparaissent aujourd’hui comme une nécessité dans  les apprentissages éducatifs. Mais la question de l’éducation à l’image est à envisager plus largement que sous le seul angle de l’« apprentissage ». Comprendre des processus de création et de représentation, créer des rencontres, c’est par la pratique ou par la Confrontation aux oeuvres que naissent les « émotions démocratiques » qui sont aussi de l’ordre de la pensée. Comment le cinéma représente-t-il l’empathie ? Comment peut-il susciter ce sentiment chez le spectateur ? Carole Desbarats, propose quelques réponses, illustrées par des extraits de films.

Agrégée de lettres, maître de conférences, directrice de la communication et de la diffusion des savoirs à l’École Normale Supérieure, Carole Desbarats anime le groupe de réflexion des « Enfants de cinéma », l’association chargée de la coordination nationale du dispositif « École et cinéma ». Elle est également critique et historienne du cinéma, auteur de plusieurs essais sur Éric Rohmer, Jean-Luc Godard, Atom Egoyan, et collabore à la revue Esprit. En présence de la metteuse en scène Nathalie Béasse[/callout]

L’Estive scène nationale de Foix et de l’Ariège
accueil@lestive.com – 05.61.05.05.55 – 20 avenue du général de Gaulle 09000 FOIX
www.lestive.com

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les plus lus

To Top