Action publique

Foix le 15 Novembre, la PAC en procès !

La Confédération Paysanne communique

Les deux porte-parole de la Confédération paysanne de l’Ariège, David Eychenne et Sébastien Wyon, sont convoqués le 15 novembre au tribunal suite à une plainte pour diffamation de François Toulis, président de la chambre d’agriculture de l’Ariège, en son nom propre.

La Conf’ a en effet osé dénoncer ses agissements lui permettant de capter, pour son exploitation, un maximum d’aides de la Politique Agricole Commune. Est-il acceptable d’adapter sans cesse la structuration d’une exploitation pour accumuler toujours plus les aides ? Est-il acceptable que la nouvelle PAC encourage de fait ce genre de pratiques et l’industrialisation de l’agriculture ? 

La Confédération paysanne est mobilisée pour que les aides publiques viennent soutenir une agriculture paysanne, créatrice d’emploi et de dynamique des territoires. L’application de la PAC met trop souvent en péril ces fermes qui font la vitalité de notre agriculture. Nous refusons une PAC qui favorise l’agrandissement et la concentration, empêche l’installation, rend les fermes intransmissibles et vide les territoires ruraux. 

Nous travaillons déjà sur la PAC de demain, une PAC au service de paysans nombreux et correctement rémunérés, et d’une alimentation de qualité pour tous. Pour consolider notre travail et nos propositions, faisons le procès de celle d’aujourd’hui : 

Rendez-vous mardi 15 novembre 2016, à 13h, sous la halle des allées de Villottes, à Foix, en présence de Laurent Pinatel, porte-parole de la Conf’ et Aurélie Trouvé, enseignante-chercheuse et agro-économiste. 

 

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les plus lus

To Top