Actualités

Margaux, GOOD AS … New Zealand

Avant d’entrer dans le vif du sujet et de vous raconter mes derniers 30 jours aux pays des Maori, je vous remercie à tous pour vos messages et vous rassure, je vais bien.

En fait pour la petite histoire et alors que je dormais paisiblement dans mon van sur un parking discret près d’Auckland, c’est Juliette (Canopée Lit, Quebec 2015) qui, depuis le Quebec m’a réveillée aux aurores en me demandant si j’allais bien, suite au tremblement de terre ! C’est donc là que j’ai appris les événements … et que j’ai également réalisée que j’étais passablement coupée du monde et des infos … bref, je vous rassure, je suis en sécurité et je vais bien, merci de vous inquiéter et revenons donc à nos moutons.

3Deuxième mois en Nouvelle Zélande et je fête tout juste les 8 000 kilomètres parcourus avec Duka, mon cher van, mon compagnon de route. Je ne l’ai pas ménagé ces dernières semaines … alors il toussote un peu, le ralenti est trop bas, l’huile fuit par ci et par là, mais il est solide et suit sa route (sans mauvais jeu de mots !) et inutile de vous dire que du Nord au Sud et d’Est en Ouest je commence à bien connaitre le Poisson de Maui (Te Ika-a-Maui, nom Maori de l’île nord).

J’apprends beaucoup sur l’histoire et les traditions maories. Quelques mots aussi … les indispensables, bonjour : Kia ora ; au revoir : Haere rā ; rivière : Awa (tout aussi important, croyez moi) et les légendes aussi stupéfiantes que la géologie locale … et la politique énergétique : figurez-vous qu’il n’y a aucune centrale nucléaire ici, bon d’un autre côté, il y a toujours des sacs plastiques au supermarché et presque 1 voiture par habitant. Pas par foyer. Par habitant !

4Pour la photographe que je suis, les contrastes omniprésents sont tous les jours plus saisissants. Je ne me lasse pas de regarder les petites collines vertes vallonner l’horizon. Tout est si différent et si familier. Les villes ressemblent à nos villes, mais il y a des palmiers à chaque coins de rues … L’Amérique est bien implanté et grâce à elle, le McDonald’s de Te Awamutu ressemble à s’y méprendre à celui de Foix. Tout est pareil mais autrement ! C’est saisissant.

Après moult péripéties, j’ai réussi à réunir l’intégralité des papiers nécessaires pour travailler et être en règle avec l’administration kiwi. Je vais pouvoir me lancer … répondre aux « Now Hiring » sur les devantures des magasins … ou proposer mes services pour ramasser des fruits ! En tous cas, la saison touristique arrive à grand pas et il y a profusion de jobs saisonniers. Et oui !! C’est « mon année à deux étés » !! Il ne me reste plus qu’à trouver LA bonne annonce, celle qui me permettra de vivre pleinement cette expérience Néo-Zélandaise.

J’ai hâte de vivre proche de kiwi, des locaux. Je ne me fais toujours pas à leur accent qui agresse les littéralement les tympans de tout nouvel arrivant, car outre le « jargon » local, les syllabes mangées et les mots-valises … ici on rajoute des exclamations à la fin des phrases et on invente des mots ! Sacré challenge cette année anglophone 24/7 !

On m’a demandé plusieurs fois si je n’étais pas « Yankee », comprenez américaine, à cause de mon non-accent français : «NON NON aïe ème fraume France beute wi donte spique ole laike zat ».

5En parlant de français, j’en croise partout, tout le temps. Des allemands aussi, beaucoup. Les Européens voyagent, ça questionne non ? En tout cas, à les écouter ils sont tous à la recherche de quelque chose, un ailleurs meilleur je suppose !

En attendant, je dois aller chercher ma pote de fac Manon qui débarque en Nouvelle Zélande pour 8 mois avec son copain Pierre. Tout deux arrivent mardi et je me suis déjà proposée de les accueillir. La gentillesse Néo-Zélandaise me colle à la peau 😉 En tout cas, on va partager quelques heures ensemble avant qu’ils entament cette année en PVT avec un programme déjà chargé.

Et après ? Je prépare un déménagement. Pas le mien, mais celui de Virginia et sa famille qui m’accueillent quelques semaines à partir de mi-novembre, mais je vous raconterai tout ça le mois prochain !

Ka kite ano 😉
À bientôt

Kilomètres parcourus depuis le 25 août 2016 : 34.971 kms
19.510
  en avion

3.898 en bus
1.024 en train
10.489 en voiture
50 en bateau

Toute l’aventure de Margaux sur : margauxvallet.wixsite.com

2

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les plus lus

To Top