Foix Haute-Ariège

Foix, sur les routes en Ariège

Carrefour touristique de l’Ariège avec plus de 90 000 visiteurs par an avec son Château classé dans la collection Ariège des Grands Sites Touristiques de Midi-Pyrénées, l’histoire de Foix remonte à plus de quinze mille ans…

Premiers à apprécier le site, les romains construisent un fort sur le piton rocheux. 

C’est avec la fondation, en 849, de l’abbaye Saint-Volusien que Foix connait le développement d’une vie urbaine du Xème au XIIème siècle jusqu’à son apogée au XIVème siècle.

En 1536, commencent les premiers prêches réformés à Foix. En 1579, l’église de Montgauzy est détruite par les réformés. Le même sort est réservé à l’abbaye et à son église en 1581. L’année suivante, Foix est reprise par les catholiques, et en 1589, Henri de Navarre, comte de Foix, devient roi de France sous le nom d’Henri IV.

Le Château

Le château, dont les premières bases datent du Xème siècle, est une solide place forte qui résiste aux assauts répétés de Simon IV de Montfort entre 1211 et 1217, lors de la croisade des Albigeois. En 1272, le comte de Foix refuse de reconnaître la souveraineté du roi de France, Philippe le Hardi, qui prend en personne la direction d’une expédition contre la ville, le comte capitule. 

Gaston Phoebus est le dernier Comte à avoir vécu au château qui, au XVIème siècle perd son caractère militaire. Le château est ensuite transformé en prison jusqu’en 1864.

Foix doit son prestige à son rôle, toujours conservé  de capitale comtale, cela lui permet d’être choisie comme chef-lieu du nouveau département de l’Ariège en 1790. 

A voir

  • Le square de l’argot  avec sa fontaine en pierre de taille (grès) du 18éme
  • La Porte de la rue de Rival n°37 qui date de 1617
  • La place Parmentier (19éme) devient le marché aux pommes de terre, une halle est construite en 1851
  • 23 Rue des chapeliers où se trouvait l’Hôtel de Séré-Tréville (de la famille de Tréville, capitaine des mousquetaires du roi, ami de d’Artagnan.)
  • La Rue du Palais de Justice : premier habitat de la ville entre le Xéme et le XIIéme. C’est là que s’élevait St Nazaire, l’église primitive de Foix. En 1933, 3 sarcophages du Haut Moyen Age sont découverts :
  • Rue de l’argot et ses 2 tours médiévales
  • Rue de la préfecture et maison avec des  caryatides
  • La Place de Labistour et la Tour de Labistour dernier vestige de l’enceinte du 12éme ; rasée en 1805, la tour supportait depuis 1425 l’horloge de la ville 
  • La Rue La Faurie : 2 maisons à colombages (n° 36 et 37) ; au n° 23 : couronne comtale sculptée

Sources :

1 Comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les plus lus

To Top