Politique

Législatives 2017, Huguette Bertrand-Vinzerich et Thierry Lafitte candidats sur la 2éme

« Au niveau national, La République En Marche ! a tenu ses promesses pour la désignation des candidats aux Législatives. Renouvellement politique, parité, candidats issus de la société civile…

Dans la 2e circonscription de l’Ariège, c’est même un véritable cas d’école. La candidate et son suppléant, respecte la parité, sont issus de la société civile, n’ayant jamais exercé de mandat électif, et incarne parfaitement le Renouvellement dont l’Ariège a bien besoin, après des décennies de parti unique, exercées par le PS.

Huguette Bertrand-Vinzerich, 59 ans, habite Bonnac depuis 15 ans après une carrière bien remplie au sein de Crédit Agricole SA, dont elle a été Inspectrice générale au sein de la Direction Inspection et Audit. Elle a fait le choix de suivre son mari dans l’Ariège de son enfance et de s’impliquer dans le domaine associatif local. Fille d’agriculteurs de l’Ardèche, elle connait le goût du travail dès l’âge de 15 ans dans la ferme familiale. Elle a gravi tous les échelons professionnels, en conciliant études et travail salarié. Ainsi, elle décroche son DEA « Politique sociales et société » à la Sorbonne en 1999, après une Maitrise « Administration Economique et Social » en 1984. Dans sa carrière au Crédit Agricole SA, elle s’accordera deux pauses. Huguette Bertrand-Vinzerich a enseigné les Sciences Economiques et Sociales à Saint Louis au Sénégal, puis le Français et l’Histoire-Géo à Jakarta en Indonésie, à la fin des années 1980.

Ce parcours personnel et professionnel explique son ouverture d’esprit, son écoute et sa capacité de travail.

Thierry Laffitte, son suppléant, n’a jamais fait de politique. Il s’implique aujourd’hui, séduit par le projet d’Emmanuel Macron. A 38 ans, il a déjà un parcours professionnel remarquable. Ingénieur agronome, spécialisé dans la qualité et la sécurité des aliments, il exerce la fonction de Chef de marché au sein d’Arterris. En parallèle, il exploite l’ancienne ferme de son grand-père à Caumont : un élevage d’une cinquantaine de chevaux de Mérens, sur un domaine de 50 hectares. Il est le fondateur de l’association « Alegria », troupe de spectacle équestre. Issu d’une famille localement connue depuis plusieurs générations, il porte les valeurs de cette terre couseranaise. Comme la candidate, ses nombreux voyages à l’étranger (Ecosse, Irlande, Angleterre, Canada, Espagne, Pologne, Hongrie, Nouvelle-Zélande, Mexique) lui donne une vision ouverte sur la société. »

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les plus lus

To Top