Histoire et Patrimoine

Les demoiselles, des ariégeois déguisés en femmes !

Sous l’empire en 1827, la réforme du Code Forestier donne naissance à un mouvement de révolte des montagnards ariegeois ; une Jacquerie qu’on appelera « la Guerre des Demoiselles ». La révolte des paysans s’exprime sous la forme de commandos ou d’attaques déguisés en femme ou « Demoiselles » de représentants de l’administration centrale, l’objectif étant de faire peur pour éviter l’application de la loi. Les Montagnards sont alors déguisés en femme, figures noircies, coiffures variées y compris avec des têtes d’animaux ou peaux de bêtes. Les premières opérations des Demoiselles éclatent dans le Castillonnais, pays où prédominent les forêts domaniales. Cette pratique ancestrale resurgit parfois en Ariège y compris de nos jours ; les « Demoiselles » sont apparues de nouveau lors de la réintroduction de l’Ours en 2006 et certains mouvements contestataires se sont grimés à l’ancienne pour montrer (élus locaux et citoyens) la détermination du mouvement d’opposition à l’introduction de l’Ours imposée par « Paris ».

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les plus lus

To Top