Actualités

Martine Pruneyrac, pour l’amour des mots et de la mise en scène

Martine PRUNEYRAC Ariège Pyrénées L’écrivaine n’est pas Ariégeoise, mais elle est bien une auteure d’ici…

Née à Toulouse, dans la joyeuse pagaille d’une famille d’artistes, Martine Pruneyrac est la seconde de sept enfants. Le piano, la peinture, le théâtre… les livres.

Venue très tôt en Ariège où sa famille possède une grande maison au col de Port,  elle s’y installe définitivement en 1990 avec sa famille.

Très tôt, elle découvre les grands auteurs classiques et lit tout ce qui lui tombe sous la main.

Durant sa scolarité, Martine est bonne en Français, douée de beaucoup d’imagination et aime surtout « amuser la galerie ».

À quinze ans, pour l’amour des mots et de la mise en scène, elle débute au théâtre mais son père ne voit pas d’un très bon œil son inscription  au cours Simon, si jeune. Elle prend donc le chemin de la faculté de Médecine puis, durant près de vingt ans met au monde quelques milliers de bébés.

La passion des mots ne la quitte pas. Elle raconte chaque soir des histoires à tiroirs à ses enfants jusqu’au jour où sa plus jeune fille  demande comme cadeau de Noël de lui écrire une histoire.

Martine écrira pour elle son premier roman en huit jours. Dans la foulée, elle écrit pour sa fille aînée un roman, comme un feuilleton, dont elle lui envoie un chapitre chaque dimanche soir à 20 heures : « Demain est le premier jour de ma vie », publié chez TDO Editions

Le suivant était déjà en route : « Quelques mois pour tout changer ». Enfin, très observatrice d’un monde montagnard qu’elle aime, elle écrit un roman de terroir : « Nuit de drames à Cressac ».

« L’Ariège, un pays qui me surprend toujours, les paysages comme les gens. » Martine Pruneyrac pour Azinat.com – Janvier 20132

Bibliographie

Demain est le premier jour de ma vie

Profondément attachée à ses montagnes d’Ariège, Marion est jeune, espiègle et débordante de vie. Etudiante en médecine à Toulouse, ce qu’elle vit au quotidien à l’hôpital soulève en elle bien des interrogations sur l’existence…

Quelques mois pour tout changer

Lorsque Paul, jeune architecte parisien, décide de changer de vie et de restaurer une vieille ferme ariégeoise, il est loin de se douter des conséquences de son exil…

Nuit de drames à Cressac

Déserteur de guerre, Piero fuit dès 1942 l’Italie, son pays natal. Il rejoint son cousin Marco en Ariège et s’engage à ses côtés dans les carrières de pierres à faux. Mais c’est surtout pour retrouver Flora, sa fiancée d’avant-guerre, qu’il a effectué ce long voyage. Hélas, la belle est déjà mariée…

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les plus lus

To Top