Non classé

Sur les routes de l’Ariège : le Mas d’Azil

Le Mas d'Ail Ariège Pyrénées

 « Lo Mas d’Asilh » en occitan est une ancienne bastide fortifiée dont l’histoire est très liée aux guerres de religion, elle est située dans la région du Volvestre, sur le cours de l’Arize, en plein massif du Plantaurel. La commune est incluse dans le parc naturel régional des Pyrénées ariégeoises.

De renommée mondiale par son site préhistorique qui a donné naissance à une civilisation qui porte le nom de ce village ariégeois : « l’azilien ».

Les Bénédictins y fondèrent l’un des premiers monastères du Midi. Le premier document qui le concerne est daté de l’an 817.

Alliée à l’abbaye de saint Volusien de Foix, pour se protéger, l’abbaye conclut un paréage avec le comte de Foix en 1246, Roger IV qui accorde une charte de coutumes à la communauté.

Enfin, une bastide fut fondée en 1286 par l’abbaye St Etienne. Des remparts sont édifiés par les bénédictins en 1303.

Le chemin de Saint Jacques de Compostelle venant de Fanjeaux faisait étape au Mas d’Azil après Pailhès avant de rejoindre Lescure.

Chef lieu de châtellenie, le protestantisme y fit son apparition dès 1540 et s’y implanta pour en devenir un haut lieu et appelé « La Genève du comté de Foix ». En 1569 Le culte catholique est provisoirement interdit au Mas d’Azil.

Rapidement majoritaires, les protestants, durant le siège tenté en 1568 par Bellegarde, sénéchal de Toulouse, rasent l’abbaye Saint Etienne.

Les moines quittent le lieu pour Montbrun, ils ne se réinstalleront que vers 1649.

A voir au Mas d’Azil :

  • Grotte du Mas d’Azil
  • L’église Saint-Étienne
  • Halle à piliers ronds
  • Musée de la préhistoire
  • Dolmens de Cap del Pouech, de Seignas et de Brillaud.
  • Pont Louis XIII
  • Musée-parc « La Forêt aux dinosaures »
  • Verrerie d’art Pavel Kirzdorf
  • Espace d’art « L’Affabuloscope »

« En vain le souvenir meurt dans le cœur des hommes ; Sur le roc, par ces vers, je veux éterniser. Malgré le temps qui fuit et le peu que nous sommes, Le parfum d’une fleur et l’émoi d’un baiser »
vers marquant l’entrée de la grotte du Mas d’Azil par le poète Fernand Icres (1856-1888)

Blason du Mas d'Ail Ariège Pyrénées    blason : De gueules, à un château d’argent, la porte ouverte du champ

 

 

Sources : Histariège / wikipédia

 

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les plus lus

To Top