Ariège sorties

Duo féminin de l’Orchestre de Chambre d’Hôte – 4 juillet La Barguillère

Duo féminin de l’Orchestre de Chambre d’Hôte Ariège PyrénéesLe duo est issu de la rencontre d’un souffle et d’une corde, de la présence et la complémentarité de Blandine Boyer et Isabelle Bagur, deux femmes complices de longue date qui se retrouvent autour des œuvres de J.S. Bach, Haendel, Villalobos, Raffit.

Le concert offre la richesse du métissage à partir d’une sonorité acoustique, sur le croisement entre le répertoire baroque, classique, contemporain et la musique actuelle dont l’improvisation.
Passer de Haendel à Raffit, de Connesson à une improvisation libre sur un bourdon est innovant au regard de la programmation trop souvent cloisonnée dans un genre.

Ce duo répond aux besoins de faire vivre une musique plurielle portée et interprétée par deux femmes mais également au besoin de rendre accessible et de transmettre cette forme de concert (récital) auprès d’un public en zone rurale, une des missions de L’Orchestre de Chambre d’Hôte, fondé par Jean-Paul Raffit, dont est issue cette formation.

flûte traversière  Isabelle Bagur

Elle découvre la flûte traversière très jeune. Elle étudie dans plusieurs écoles en France et à l’étranger : CNR de Toulouse (médaille d’or), ENM de Meudon (Mé- daille d’or), Musikhochschule de Stuttgart (Premier prix à l’unanimité, équivalent avec les CNSM), académie de musique de chambre de Cracovie et demi-finaliste aux concours internationaux de Budapest et Barcelone.
Sa rencontre avec Aurèle NICOLET est déterminante dans sa recherche de musica- lité et d’engagement. Elle travaille la musique de chambre, le duo flûte et piano, son répertoire s’étend de Bach à Boulez.
A l’âge de 25 ans, elle est nommée flûte solo à la KAMERATA, orchestre de chambre du Megaro Mousikis, à Athènes pour deux années. De retour à Toulouse, elle ren- contre d’autres univers musicaux (musique actuelle, improvisation, jazz, opéra rock…). Elle s’associe alors à Magister Dixit pour un jazz opéra rock acrobatique. Isa- belle affectionne la musique de chambre et se produit en duo avec la pianiste Eloise URBAIN (St Pierre des cuisines, espace Croix Baragnon, Théâtre du Capitole, Halle aux grains à Toulouse) et la violoncelliste Blandine Boyer.
En 2005, elle crée un spectacle solo et intègre le Quatuor Etrange (musique classique atypique). En 2007, elle devient membre de L’ENSEMBLE INSTRUMENTAL DE L’ARIEGE. Elle est également membre de L’ORCHESTRE DE CHAMBRE D’HOTE, soutenu par l’Estive, la scène nationale de Foix et de l’Ariège, qui participe à de nom- breux concerts depuis sa création (Passatges, France Musique, 31 notes d’été, Fête de la musique place du capitole à Toulouse).

Violoncelle Blandine Boyer

Elle rentre au Conservatoire National de Région de Toulouse dès l’âge de 8 ans. Elle poursuit sa formation au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris aux côtés de Régis Pasquier, J.M Gamard et Patrick Gabard. Parallèlement à ses études, elle se perfectionne lors de nom- breuses master-class en France et à l’étranger, auprès de musiciens tels que le Quatuor Amadeus, le Quatuor Alban Berg, Lorin Maazel, ou encore Lluis Claret, Bernard Greenhouse et Gyorgy Sebok qui influenceront par- ticulièrement son évolution musicale. Par la suite, elle travaille au sein de différentes formations orchestrales : Orchestre de l’Opéra National de Paris, Orchestre National du Capitole de Toulouse, Orchestre National de Lyon et en tant que violoncelle solo de l’Orchestre des Pays de Savoie de 2002 à 2006. Elle se produit également en diverses formations de musique de chambre : sonate, trio, quatuor. Elle est actuellement membre du quatuor « Cordes et Ames ». En parallèle, elle est professeur de violoncelle au Conservatoire National de Région de Toulouse et enseigne au Centre d’Etudes Musicales  supérieures pour la formation au diplôme d’état des professeurs de violon- celle.

Programme de cette création 2014

– Jean-Sébastien Bach, extraits suite en si mineur, pour flûte et violoncelle. – Jean-Sébastien Bach, 1ère suite pour violoncelle seul
– Arcangelo Corelli, Sonata numéro 8, pour flûte et violoncelle.
– Edgar Varèse, Density 21,5 pour flûte seule.
– Heitor Villa Lobos, Bacchianas Brasileiras numéro 6, pour flûte et violoncelle.
– Guillaume Connesson, Toccata-Nocturne pour flûte et violoncelle.
– Jean-Paul Raffit La forêt et mémoire de pierre.
– George Friedrich Haendel, Passacaille arrangement d’Halvorsen, pour flûte et violoncelle.

4 juillet 2015 à 19h30, Auberge de la Barguillère – 18, Le pont – 09000 Saint-Pierre-de-Rivière
Uniquement sur réservation places limitées 05 61 65 14 02 Participation : 5€ www.barguillere.fr

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les plus lus

To Top