Les ariégeois conquièrent le Monde

Margaux, la fin de la parenthèse québécoise !

UNE

Je suis bien ici. Depuis 4 mois, entre journées à rallonge et parenthèses touristiques, je me surprends à redécouvrir ces lieux que je parcours en long, en large et en travers en voiturette de golf et je me demande souvent si je reviendrai car, même si je sais que j’ai vraiment pris le temps d’observer tout autour de moi, ai-je vraiment su regarder ce qui m’entourait ? Vais-je garder en mémoire tous ces instants merveilleux ? Ne jamais oublier ma toute première « saison » pas tout à fait comme les autres, passée à nettoyer des bulles et des cabanes, qui ne désemplissent pas, perchées au sommet des arbres d’une forêt boréale près du Saint-Laurent ? Garder dans mon coeur les visages de cette équipe soudée, complice et impliquée dans son travail qui se compose et se recompose au gré des semaines … et qui là, se sépare.

Je quitte la « famille Canopée » avec des étoiles plein les yeux et des souvenirs plein la tête : les blagues complices après une journée de travail un verre de blanc à la main, la magnifique lumière d’un coucher de soleil pour accompagner les BBQ improvisés, les éclats de nos rires … bref, tous ces petits moments qui ont ponctué mon quotidien. L’on rendu si agréable. Si incroyable. Fait de paysages fabuleux, de gens vraiment vivants, aux parcours de vie tellement riches et audacieux … Voilà dans quelles conditions je vis depuis 16 semaines. Comment ne pas ressentir, déjà, de la nostalgie ?

Le 3 septembre, (c’est le jour où je prends un Greyhound pour trois jours de voyage en bus à destination de Grand Junction, Colorado) ça sera le coeur lourd et serré qu’une fois de plus, je prendrai la route. Des au-revoir que j’appréhende car oui, c’est très dur de quitter cet endroit et toutes les personnes qui sont devenues bien plus que de simples connaissances croisées sur le chemin …

La suite ? Des changements par rapport à ce que j’annonçais le mois dernier. Ce qui est sûre c’est septembre dans le Colorado. En tant que dog-sitter : des vacances en somme !

Ensuite ? D’abord, un road trip dans l’Ouest Canadien qui s’est improvisé avec l’une des plus belles personnes rencontrées ici : ma petite Juliette, dont je vous ai déjà parlé plusieurs fois. Combien de temps ? On ne sait pas trop, ça sera l’aventure. Puis, pourquoi pas quelques semaines en Alaska du coup ? Ou alors, une virée par l’Asie ? Ou alors, le PVT en Nouvelle Zélande … Ben oui !! Pourquoi pas ?

Je regarde derrière moi : j’aperçois d’où je viens et je me rends compte du chemin accompli. Puis devant, ce qui m’attend : des champs de possibles. Une liberté presque indécente, là … à portée de mains !

Voyager, travailler, découvrir et recommencer… C’est une vie de bohème qui comporte quelques sacrifices aussi, mais un quotidien tellement enrichi par l’autre qui montre son vrai visage lorsqu’il croise ta route ! Une vie simple et confortable où le plus difficile en somme, c’est d’ouvrir grand son sac à souvenirs …

Parce que ce n’est pas tous les jours qu’on fait de l’hydravion avec son boss !

C’est un hydravion canadien de type Beaver avec lequel j’ai pris de l’altitude ce samedi 22 août. Une magnifique virée au-dessus de la région de la Haute Côté Nord, entre les forêts des Bergeronnes et le Fjord du Saguenay. Casque aux oreilles, étoiles plein les yeux et atterrissage sur les eaux calmes du lac long : ce vol était comme un rêve. Accompagnée de Juliette mon acolyte, et Jérémie mon boss c’était pour nous tous un vrai baptême de l’air !

[nggallery id=107]

Balade en zodiac et rencontre avec une baleine bleue

C’est à 6h du matin, les yeux encore fermés et les cheveux en vrac que je sursaute à la sonnerie du réveil. Le bateau quitte le port tôt dans la matinée, alors Juliette et moi ne perdons pas une minute pour notre rendez-vous avec les baleines… lire la suite

 [nggallery id=108]

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les plus lus

To Top