Environnement

Pollution aux particules, l’Ariège n’est pas épargnée

L’Ariège habituellement protégée par les pollutions aux particules fines et même classée parmi les départements ayant l’air le plus pur de France, a été atteinte ce jour par cette pollutions. En cause, l’inversion de température qui empêche un « nettoyage » de l’air ambiant qui reste stocké dans la basses couches de l’atmosphère.

prevair-france-0812Certes les niveaux sont bien moins élevés qu’en Ile-de-France ou Rhône-Alpes, mais chacun a pu peut-être constater un léger mal de tête, la gorge qui pique ou qui gratte…peut-être autre chose que la vague de rhino-pharyngite qui touche notre département.
 
L’épisode de pollution aux particules fines d’ampleur nationale commencé la semaine dernière se poursuit, affectant toujours plusieurs régions de France métropole.

Aujourd’hui Jeudi 8 décembre, des concentrations en PM10 élevées à très élevées ont affecté l’Ile-de-France, les Hauts-de-France, le Grand-Est, Auvergne-Rhône-Alpes, ainsi que Bourgogne-Franche-Comté et la Normandie. Des dépassements du seuil d’information et recommandation ont été constaté sur ces régions, voire localement aussi des dépassements du seuil d’alerte.

La situation demeure préoccupante pour les jours à venir avec des niveaux de pollution aux particules fines qui restent soutenus et de nouveaux dépassements du seuil d’information, voire du seuil d’alerte, sur une grande moitié Est du Pays, en particulier l’Ile-de-France, les Hauts-de-France, et Auvergne-Rhône-Alpes.

Les conditions météorologiques expliquent en grande partie cette évolution, avec des températures basses, une situation anticyclonique stable et des vents faibles sur l’Est du Pays. ecobuage-fourcat-81216Cette situation est propice à l’augmentation des émissions locales induites par le chauffage et limite les processus de dispersion atmosphérique des polluants émis par les sources urbaines (chauffage, trafic routier) et industrielles.
Anomalie à ajouter sur la partie orientale du département, une épaisse fumée qui a voilé le soleil en milieu d’après-midi : en cause un feu d’écobuage qui a mal été maîtrisé sur le Mont Fourcat

Source : d’après analyse et prévisions PREV’AIR le 8 décembre 2016

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les plus lus

To Top