Politique

L’Ariège a voté Macron au deuxième tour, oui mais…

Après des résultats au premier tour qui ont fait de l’Ariège un des trois départements de France à mettre la candidature de Jean-Luc Mélenchon et de la France insoumise en tête. L’Ariège s’est décidée, hier soir, à mettre le nouveau président de la République Emmanuel Macron en tête des suffrages.

L’Ariège s’est donc décidée à ne plus être le département « rebelle » du premier tour, elle qui avait mis Emmanuel Macron en troisième position et Jean-Luc Mélenchon et la France Insoumise en tête au premier tour ; l’ appel républicain a visiblement été entendu. Avec 63, 09% des voix contre 36,91% pour sa concurrente, Emmanuel Macron passe donc en tête malgré un fort taux d’abstention et de votes « blancs ou nul » parmi les plus élevés de France.

Une satisfaction en « demi teinte »

Mais pour autant ce n’était pas la fête hier soir en Ariège et notamment à Foix où aucun signe de joie ou de manifestation ne s’est exprimé hier ; les rues de Foix étaient désertes comme la plupart des Dimanche soir, la liesse populaire n’était pas au rendez-vous !

Le mouvement « En marche » ariégeois avait organisé une soirée où une petite 100taine d’adhérents ou sympathisants se sont réunis : certes tous étaient heureux de la victoire et tous ont été satisfaits du travail accomplis en moins de 6 mois, mais une certaine gravité transparaissait sur les visages et dans les coeurs : la tâche est immense pour convaincre au vote d’adhésion !

Ainsi, malgré le « Ouf « de soulagement qu’ont pu exprimer les élus ariégeois qui avaient, en nombre, invités les ariégois à « faire barrage » au Front National, l’Ariège a parfois voté différemment et dans certains villages le Front républicain n’a pas du tout fonctionné , une liste de communes un peu longue qui peut parfois illustrer « l’Ariège des oubliés » qui devra faire réfléchir pour l’avenir et dans le contexte des élection législatives qui vont démarrer dans quelques jours..

Les Communes où Marine Lepen est passé en tête  : (37 communes au total)

Viviés 56,14%,
Villeneuve de Paréage 51,97%,
Villeneuve du Latou, 50,75%,
Vernaux 57,14%,
Unac 50,67%,
Troye d’Ariège 57,89%,
Trémoulet 69,23%, 
Thouars-sur-Arize 52,17%,
Sinsat 61,43%,
Sautel 51,43%,
Salsein 54,84%, 
Saint-Victor-Rouzaud 52,34%, 
Saint-Martin-d’Oydes 51,35%, 
Saint-Félix-de-Tournegat 53,75%,
Saint-Amadou 55%,
Régat 50,94%,
Pradettes 51,85%,
Montaut 52,48%,
Monesple 66,67%,
Mérigon 55,74%,
Limbrassac 50,77%
Lescousse 66,67%
Justiniac 55,56%
Illartein 61,22%
Esclagne 55,71%
Coussa 52,59%
Contrazy 52,08%
Caychax 63,64%
Le Carlaret 52,82%
Canté 50,43%,
Calzan 56,52%,
Bestiac 52,94%,
Bénaix 52,33%
Bélesta 51,94%,
Bagert 51,85%,
Aulos 54,29%,
Artix 51,32%.

Les résultats des « principales villes » ariégeoises : (EM : Emmanuel Macron)

Foix : 73,93% EM
Tarascon : 63,56% EM
Lavelanet : 54,86% EM
Mirepoix : 61,68% EM
Pamiers : 59,64% EM
Saint-Girons : 70,36%
Ax-les-Thermes : 67,71%
Saverdun : 54,48%
Mazères : 54,52%

 

 

 

 

 

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les plus lus

To Top