Actualités

Bassin hydrogéologique du massif karstique du Volp, site classé en 2013

Bassin hydrogéologique du massif karstique du Volp, site classé en 2013 Ariège Pyrénées

Situé sur le territoire des communes de Camarade, de Lescure et de Montesquieu-Avantès, le site est classé selon les critères pittoresque, artistique, historique et scientifique.

S’étendant sur 1 928 hectares, au cœur du piémont des Pyrénées Ariégeoises, à 450 m d’altitude, entre la vallée de la Garonne à l’ouest et la vallée de l’Ariège à l’est, les cavernes du Volp forment la partie actuellement accessible d’un réseau de galeries karstiques creusées dans un petit massif calcaire, dont le réseau inférieur est emprunté par la rivière le Volp.

La grotte du Tuc d’Audoubert et celle des Trois Frères offrent un patrimoine exceptionnel, aujourd’hui connu dans le monde entier, et abritent des modelages, des peintures et gravures, ainsi que des empreintes de pas humains. Les bisons modelés dans l’argile figurent parmi les plus anciens modèles archéologiques connus. Les œuvres pariétales comportent plus de 1 500 motifs.

Le site de surface témoigne de la présence de générations successives depuis l’époque Moustérienne, il y a 100 000 ans, jusqu’à nos jours, avec, en particulier, des vestiges du Magdalénien et de l’âge de bronze, des vestiges romains et des constructions du Moyen-âge. Il présente des paysages de qualité exceptionnelle liés à la diversité du contexte géologique et à la présence d’une activité agricole, garante de l’entretien de l’espace.

En savoir plus :

Les monuments naturels et les sites naturels de caractère artistique, historique, scientifique, légendaire ou pittoresque, protégés par la loi du 2 mai 1930, impliquent au nom de l’intérêt général leur conservation en l’état et la préservation de toutes atteintes graves. La politique des sites a pour objectif de préserver les espaces de qualité et remarquables au plan paysager. Tous les travaux susceptibles de modifier l’état ou l’aspect des lieux d’un site sont soumis au contrôle du Ministre chargé des sites ou du Préfet du département.

Définition des sites classés : 

– Un site classé est un site de caractère artistique, historique, scientifique, légendaire ou pittoresque, dont la qualité appelle, au nom de l’intérêt général, la conservation en l’état et la préservation de toute atteinte grave.
– Le classement concerne des espaces naturels ou bâtis, quelle que soit leur étendue. Cette procédure est très utilisée dans le cadre de la protection d’un « paysage », considéré comme remarquable ou exceptionnel.

Procédure de classement : 

– La procédure peut être à l’initiative de services de l’État, de collectivités, d’associations, de particuliers … Le dossier est ensuite instruit par les DREAL. Le classement intervient par arrêté du Ministre en charge des sites ou par décret en Conseil d’État.
– En site classé, tous les travaux susceptibles de modifier l’état des lieux ou l’aspect    des sites (par exemple, les travaux relevant du permis de construire) sont soumis à    autorisation spéciale préalable du Ministère chargé des sites, après avis de la DREAL, du Service Départemental de l’Architecture et du Patrimoine (SDAP) et de la Commission Départementale de la Nature, des Paysages et des Sites (CDNPS). L’autorisation est déconcentrée au niveau du Préfet de département pour les travaux moins importants.

 

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les plus lus

To Top