Education

Rentrée scolaire 2016 : Un Marathon pour élus et agents en charge des dossiers scolaires

Chaque année, c’est le même bal d’élus et représentants des instances en charges de la gestion des établissements scolaires sur le département. Pendant une semaine c’est le marathon pour organiser un plan de visite parfois à raison de 3 ou 4 établissements par jour où chacun est invité à être représenté et échanger avec les équipes des différents établissements visités y compris les représentants des élèves et parents d’élèves.

Le Conseil départemental à l’initiative d’Augustin Bonrepaux, il y a quelques années s’organise un plan de visite et  fait sa rentrée. Il profite de l’occasion pour rencontrer les personnels techniques et administratifs des différents établissements dont il a la charge, Rectrice, Inspecteurs Académiques se doivent d’être présents pour fluidifier les relations avec les collectivités et les enseignants : La rentrée est souvent l’occasion de faire remonter les « dossiers » qui n’ont pas été réglés avant les départs en congés.

«C’est une très bonne chose d’aller au contact des élèves, des personnels encadrant et des personnels techniques, c’est un moyen aussi de remédier à certaines anomalies ou subir certaines critiques…Il y a la reconnaissance du travail permanent des personnel du conseil départemental pour améliorer le fonctionnement de ces établissements» précise Henri Nayrou

Le président du Conseil Départemental en visite est accompagné des élus en charges de l’éducation ; Nicole Quilhem Conseillère départementale et Maire de Mirepoix, et Monique Bordes présidente de la commission éducation, mais également des techniciens en charge de la gestion des cantines, de l’informatique et transports scolaires (Mme Roux Directrice Education et Nicolas Micas Directeur des Services Informatiques)

Chaque année, les investissements dans les collèges représentent un montant important du budget de la collectivité (Plus de 2 millions d’euros sur 15 établissements en 2016). Mais le budget le plus important est sans nul doute celui du transport scolaire qui représente 7,9 millions d’euros pour assurer le déplacement quotidien de 7344 élèves demi-pensionnaires.

A noter que le département dispose de 120 agents territoriaux dans les collèges, essentiellement consacrés au fonctionnement des cantines.

Enfin pour compléter cette petite série de chiffre ; la rentrée de la semaine a vu 5901 élèves rentrer au collège soit un petit peu moins que l’an dernier ! (5928 en 2015)

Cette année, le nouveau collège de Mazères a été baptisé : « Collège Gaston-Fébus »

Inauguré l’an dernier, le nouveau collège de Mazères a été enfin baptisé. Après un vote et des propositions qui allaient de Nelson Mandela en passant par Michael Jordan, la collectivité a choisi de baptiser ce nouveau collège d’un illustre ancêtre ariégeois et en utilisant l’orthographe « Gasconne ».

Gaston Fébus seigneur fantasque et énergique règne dans les Pyrénées, sur le comté de Foix et le Béarn (capitale : Pau), de 1343 à 1391. Gaston III se fait surnommer Phoebus ou Fébus (soleil en langue d’oc), sans doute en raison de sa chevelure blonde. Mécène, il cultive son image en dissimulant les mauvais côtés de sa personnalité. Pour assurer sa notoriété, il écrit lui-même le Grand Livre de la Chasse, reflet de la passion qui lui coûta la vie : il meurt à 61 ans d’une crise cardiaque au cours d’une chasse à l’ours dans les Pyrénées. (Source : Herodote.net)

C’est Martine Rumeau principale du collège, qui a eu la délicate charge d’ouvrir la séance officielle de ce baptême qui a donné également lieu à la remise de la médaille de la ville à Monsieur Henri Nayrou par Louis Marette Maire de Mazères. Gaston Fébus est en effet très disputé entre Foix et Mazères semble t’il car il y venait régulièrement pour la chasse ; Fébus avait fait du château de Mazères sa résidence préférée en Pays de Foix (Construit en 1365 entre l’Hers et la porte de Belpech, le château sera incendié accidentellement en 1493, restauré en 1554 et 1580, il sera définitivement détruit à la fin des guerres de religion en 1633.

 

 

 

 

 

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les plus lus

To Top