Ariège sorties

Au Carla-Bayle, la Rue des Arts « prend la tangente » avec une exposition de Suzy Lelièvre – du 15 avril au 10 juin

Suzy Lelièvre et ses invités, Jennifer Brial, Raphaël Kuntz et Guillaume B. Gilles, ont axé leurs travaux de manière à explorer les représentations et les projections qui conditionnent notre rapport à l’espace. Chacun à sa manière prend la tangente des conventions de représentation, pour rendre concrets des objets dont la réalité mathématique défie le bon sens. Se jouant des propriétés des matériaux, ou en attribuant à des objets des déformations impossibles et incompatibles avec leur essence, ils nous rappellent avec humour que les constructions mathématiques font également partie de notre monde.  Texte de Bernard Roy

Suzy Lelièvre dans ses premiers travaux détournait les fonctions habituelles d’objets du quotidien. C’est ainsi que des tables s’entrechoquaient (Contorsions, tables choquées – 2011), qu’une échelle s’enroulait sur elle-même (Échelle – 2006-2008), qu’une fourchette se prolongeait en plat de pâtes (Usage unique – 2004)… Que s’était il passé pour que ces objets se transforment de telle manière ? Avaient-ils fondu puis se seraient-ils durcis de nouveau ? Avaient-ils été fabriqués dés le départ ainsi ? A quoi peuvent-ils bien servir ?

Ses œuvres hybrides, entre art et design, interrogent nos habitudes, notre rapport à l’objet. C’est moins l’usage qui est questionné que notre manière de fonctionner avec ces objets ainsi que nos relations corps – objets. L’artiste nous permet d’inventer de nouvelles corrélations avec ces derniers, de développer nos affects, notre imaginaire pour amplifier la puissance d’évocation d’utilisation d’objets nous semblant si banals, comme par exemple servir un verre à l’aide d’une bouteille (Verre et bouteille – 2009).

Suzy Lelièvre interroge nos moyens de nous représenter le territoire, nos projections, nos vérités occidentales construites historiquement et qui régissent le monde. Consensus sur lesquels tout le monde s’accorde, comme s’ils étaient évidents. A travers son travail l’artiste cherche à révéler leur côté arbitraire et par là-même la possibilité de les transformer en une nouvelle réalité

Texte de Leïla Simon – Décembre 2015

«PRENDRE LA TANGENTE»

Exposition de Suzy Lelièvre
Avec Jennifer Brial, Guillaume B.Gilles et Raphaël Kuntz du 15 avril au 10 juin 2017, de 14h à 18h tous les jours Galerie du Philosophe
Carla-Bayle
Vernissage le 15 avril à 18h

la-rue-des-arts.blogspot.fr

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les plus lus

To Top